Denis Charolles Sol'Origines

Denis Charolles, un surréaliste dans le jardin du jazz. Musicien atypique, batteur iconoclaste, Denis Charolles échappe aux classifications conventionnelles.

Solo des Origines :

 Seul en scène, c’est tout un monde qui nous est  présenté.

Avec  la pièce clapping  music de Steve Reich développée, écrite, improvisée, retour aux origines africaines de la musique à danser. Sur deux texte d’Edouard Glissant et de Gaston Couté puis sur une guitare transformée : retour aux fondements du langage.

Sur une pièce enregistrée, ou sur un thème de Guillaume de Machaut et au trombone,

mise en relief des temporalités présent / passé.

Au beau milieu de ce solo , grande place est faîte à la liberté, l’instant est là, il faut le saisir, le distordre, l’attendrir, le rendre en poésie sonore comme mille fleurs sauvages offertes à nos sens.

 

Claping music Steeve Reich, Manu Di Bango, Guillaume de Machaut, Gaston Couté, Edouard Glissant, Emile Vacher, instruments du début: tambours, trombone, guitare à 4 cordes, voix.

vie et origines, recherches, histoire 

 

 

 

Le nouveau solo de Denis Charolles est en résidence à Victor Hugo/ Ville de Rouen.

 

A propos...

Symphonie pour arrosoirs et graviers, clairon, percutterie et manivelle, telles mille fleurs sauvages s'offrant à vos ouïes divines

 

Extrait de presse

LE MONDE - Francis Marmande
[...] MUSIQUE EXACTE - Charolles a cette dégaine entre Romain Bouteille et Grock, l'immense clown qui marqua Beckett. Son solo s'annonce sous le titre Batterie, percuterie et objets divers solo. Une prestation débridée, millimétrée, dadaïste sans pose, drôle à pleurer et d'un coup imposant le silence. Bref, de la musique exacte. On connaît le gaillard pour sa participation au groupe le plus cinglé de cette époque, la Campagnie des musiques à Ouïr. On l'a vu avec Yvette Horner (mais oui), Arthur H (bien sûr), Brigitte Fontaine (comme à la radio). En 2005, puce à l'oreille, René Urtreger, pianiste historique, l'invite sur scène à Porquerolles. Il assure le coup comme un vrai batteur de style be-bop. A Cluny, dans un numéro digne de six mois en théâtre parisien, il joue, il bat, il débat, il fait le pitre, il dégaine, devant une salle chamboulée ou pleurant de rire. On en sort titubant.

[...] Denis Charolles est un créatif en perpétuelle ébullition. Or, l’hurluberlu qui joue avec une égale énergie de« l’arrosoir, de la percutterie, du clairon, des graviers et autres cri-cris amis », est Janus. L’autre visage révèle un musicien exigeant.[...]